La Faucheuse de Neal Shusterman #PLIB2018

Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

 » MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement ( » glané « ) par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux…  »

 

Ce titre est lu dans le cadre du PLIB2018 et sincèrement il a toute sa place parmi les 7 finalistes.
J’ai pris un réel plaisir à le lire.

Nous pourrions classer ce livre en dystopie mais il pourrait être également une utopie. La frontière est mince. Nous sommes dans un univers où l’Homme a vaincu la mort. Les faucheurs permettent de réguler la population. Plus de gouvernements mais une intelligence artificielle qui règle et régente tout sans parti pris (ou pas), qui est même en dehors de la confrérie des faucheurs. Jusque là c’est normal 😛

Le point fort de ce livre c’est les personnages. Des anti-héros qui n’ont rien demandés encore moins d’être faucheur. C’est le plus de ce bouquin, on voit leurs évolutions au fil des pages. De plus, ils se retrouvent en concurrence avec deux maîtres différents, ils ont donc un apprentissage différent mais une envie de protéger l’autre jusqu’au bout.

Même si il n’y a plus de gouvernement alors plus de corruption, il y a parmi les faucheurs des comploteurs qui considèrent la vocation comme vieillissante, qui aimerai la faire évoluer, pas forcément dans la bonne direction.
Il y a même du chantage, de la surprise.

Citra et Rowan ont été choisi pour apporter du sang neuf et contré cette évolution vers la barbarie.

Il y a même une petite intrigue vite élucidée et écartée de l’histoire principale. Il s’agit surtout de savoir comment Citra s’en sortira.

La fin est belle, la situation sauvée mais pour savoir comment il vous faudra lire ce livre.

Jusqu’à maintenant La faucheuse reste ma préférence, il m’en reste toutefois quelques uns à lire. Je le garde en tête, c’était une très bonne lecture.

Je vous bise tout plein :-*

#PLIB2018 #ISBN9782221198674

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.