Faim du monde de Tesha Garisaki

Les étudiants mangent souvent des pâtes. Mais que connaissent-ils de la faim, la vraie ? Dans leur cité U cernée par les zombies, un petit groupe de survivants va en faire l’expérience.

Je ne suis pas fan du genre mais alors pas du tout.
Malgré la belle plume de l’auteure, je n’accroche pas.

Comme je le disais l’auteure nous fournit un excellent travail.
L’écriture est moderne, psychologiquement très documenté et travaillé.

Même si c’est une histoire de zombies, Tesha Garisaki déroule son scénario tout en fluidité, ça se lit tout seul.

Alors pour les aficionados du genre, je vous conseille cette nouvelle !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *