Collectif du Fou – Folies

Entrez dans l’univers du fou et de la folie à travers ce recueil de nouvelles aux Éditions du 38

 

Saint Drôme d’Henri Bé
Où est la réalité, où est le rêve?
Cela commence comme ça ou à peu près. Suis je un homme qui rêve d’être un papillon ou un papillon qui rêve d’être un homme?
Autre question : est on fou si nous préférons vivre nos rêves plutôt que la réalité?
Tant de questions intéressantes soulevées dans cette nouvelle.

Werlacht de Benedict Taffin
Ah, l’amour! Une pure folie? Si une IA ressent ce sentiment que se passe t-il?
Je vous laisse le découvrir dans cette nouvelle joliment travaillée.

L’Emplumé d’Élodie Torrente
Ou comment rendre quelqu’un fou.

Multiple de Coralie Péguet
Jusqu’où peut on aller dans la télé réalité? La création de personnalités multiples?
Mais dans ce cas qui est le plus fou? La personnalité multiples ou le créateur ?
La folie y est bien étudiée, j’ai pu y voir son évolution. Intéressant! En plus c’est bien écrit.

L’Abdication du roi Aetherlon d’Ivan B. Novitchkov
Franchement sympa. Les émotions y sont bien décrites. La nouvelle se lit toute seule et je suis resté con… Mais pourquoi le roi démi… heu abdique? Parce qu’au final je ne le sais pas.

La Naine Térésa de Béatrice Égémar
Voilà un très bon texte. Tout y est, émotions, actions, l’environnement, un début, un milieu, une (jolie) fin. En plus, c’est vraiment bien écrit. Parfait, merci.

L’Enchantement de l’e-book de Bernard Afflatet
Quel délire! La descente vers la folie y est vraiment bien décrite.
Mais une question se pose :
Sommes nous spectateurs de notre vie?

Noces de neige de Julie Derussy
La douleur, la solitude peuvent nous mener à la folie.
Julie nous propose un joli texte tout en émotions.

Moreau de Xian Moriarty
Un savant, une orpheline, un lynx? Quel rapport entre eux? Aucun à priori.
Xian nous ouvre les affres de la déshumanisation / animalisation tant psychologique que physique.
C’est très bien écrit et décrit.

Les culottes du petit Jésus de Catherine Le Men
Ça, c’est ce que l’on appelle un délire d’auteur, non?
C’est drôle, du moins, j’ai trouvé ça drôle. Et le dialogue donne un joli rythme.

Victoire par diagonale de Stéphane Michel
Bluffé! Et jusqu’à la dernière ligne. Je ne m’attendais pas à ça.
Mais ne trichez pas! Savourez!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *