Chrysalide d’Ivan Kiatkowski

Une jeune fille est laissée pour morte dans un terrain vague, où un artiste peintre la recueille. Elle est étouffée par la rancœur et il suffoque sous le dôme de verre qui protège la ville. Au milieu des chrysalides, fleurs au parfum mortel, ils devront se reconstruire… ou se détruire.

 

C’est émotionnellement PUISSANT

Rien que dans les premières lignes de ce mini roman ou grosse nouvelle, vous entrez dans la détresse.
Puis une lueur d’espoir ? Oui, non ? Il vous faut le lire pour le savoir

Peintre a trouvé son ange, Christelle sa bouée de sauvetage, ou peut être le contraire.

Le style est clair fluide, j’avais beaucoup de mal à m’en décrocher. Vraiment une très bonne nouvelle !!!

Merci à la directrice de collection de m’avoir confié ce texte.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *